huile de Palme

1€ = 1 arbre planté !



1 / Objectif principal du programme

Ce programme, toujours mené en lien avec des associations locales, vise à appuyer le développement des communautés locales et leur adaptation au réchauffement climatique. Les actions permettent la protection, la restauration et la valorisation économique et sociale de leur cadre de vie par des projets de reforestation et d’efficacité énergétique.

2 / Champs d’intervention

Au travers de ses 5 objectifs “C.A.D.R.E”, le programme
“Environnement et Développement” intervient sur les problématiques suivantes :

Climat : en agissant sur l’atténuation (réduction et séquestration) des émissions de CO2 et sur l’adaptation des populations au dérèglement climatique.

Arbre : en restaurant et en protégeant des espaces naturels (préservation des forêts existantes, boisement et reboisement, lutte contre la désertification, impact sur la protection des sols et des eaux).

Développement des capacités : par un appui technique aux populations et par le renforcement de leurs capacités.

Recherche : par un soutien aux programmes visant à développer des réponses innovantes aux problématiques de terrain et une aide aux systèmes de veille et d’alerte permettant de prévenir les risques.

Energie : pour faciliter un accès à l’énergie en zone rurale et une plus grande efficacité énergétique des équipements.

3 / Pourquoi l’arbre ?

Les arbres ont une double fonction : écologique et économique.

A - Le rôle écologique :

Production d’oxygène (par la photosynthèse) et contribution à la lutte contre le réchauffement climatique par la séquestration de carbone

Habitat de nombreuses espèces animales et végétales (50 à 75% du nombre total d'espèces vivant sur terre sont originaires des forêts tropicales humides)

Protection des sols (réduction du ruissellement et de l’érosion) et régulation des eaux douces (meilleure infiltration de l'eau dans le sol qui alimente les nappes)

B - Le rôle économique :

• Le bois énergie : pour la majorité des habitants des régions tropicales, le bois et le charbon de bois restent le plus souvent les uniques sources d'énergie économiquement accessibles et culturellement acceptées

• Le bois d'oeuvre : environ 20% du bois sert aux bois d'oeuvre et d'industrie

• Les produits non-ligneux : source d'une large gamme de produits, comprenant des fruits, des gommes, des résines, des écorces, des essences, des fibres, des substances médicinales, des colorants, du gibier... prodiguant aux populations apports alimentaires et revenus complémentaires

 

 

Venez faire vos dons :

CLIQUEZ ICI

Partenaire:Plantez 1000 arbres avec nous !


Louez des jouets : plantez des arbres

Vous achetez des jouets qui ne vous servents plus à rien au bout de 3 mois.Ici découvrez la location de jouets en faveur de la nature (plus d'infos sur le site)

Comment être sûr que les arbres seront plantés ?

Les arbres seront plantés dès que notre campagne aura attiré assez de participants pour cumuler les 1000 arbres, ou au plus tard le 01.01.2010.

Nous ferons planter les arbres par l’Association Planète Urgence (Association reconnue par le Conseil de l’État) et nous publierons un certificat de reforestation indiquant le nombre d’arbres plantés sur notre site web.

Huile de palme !

L'huile de palme est une huile végétale extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile. 100 kg de fruits donnent environ 22 kg d'huile.

Du fait de son très faible coût de production, on la retrouve aujourd'hui dans un très grand nombre de produits alimentaires. L'huile de palme rouge (non raffinée ni traitée) est considérée comme l'aliment naturel le plus riche en vitamine A: elle en contient environ 15 fois plus que la carotte. C'est également la deuxième huile la plus riche en vitamine E (tocophérols), après l'huile de germe de blé. Son mélange avec les huiles de noix et de soja (3/1/1) donne une huile bien équilibrée en acides gras saturés, mono-insaturés et poly-insaturés. Ces taux de vitamines diminuent très fortement après raffinage, chauffage et cuisson. Un lien statistique existe  entre le taux d'acides gras saturés dans l'alimentation, l'hypercholestérolémie et la surmortalité des Occidentaux par maladie cardio-vasculaire si les proportions idéales entre ces 3 types d'acides gras ne sont pas respectées dans l'alimentation.

 

On trouve de l’huile de palme (92% - fruits des palmiers) et de l’huile de palmiste (8% - graines) partout : principalement
en alimentation humaine, en particulier dans les produits industriels transformés (chips, frites, biscuits, pâtes à tartiner,
margarine…), mais dans bien d’autres produits de la vie quotidienne (savons, maquillage, bougies…), en alimentation
animale, et dans les agro carburants.
Ce sont les pays développés qui créent la demande pour cette matière première. Elle représente 1/3 de l’ensemble des
huiles produites mondialement. Cette production record est portée par la demande des pays européens qui augmente de
13% chaque année depuis 2000 mais aussi de la Chine et de l’Inde respectivement 1er de 2ème pays importateur d’huile
de palme.

La conversion des forêts en palmiers à huile a montré une perte de 80 à 100% des espèces de mammifères, reptiles et
d’oiseaux dans ces zones. L’huile de palme ne peut être cultivée que dans des climats tropicaux humides, c’est à dire le
plus souvent au niveau de la forêt tropicale.
UNE CONSOMMATION RESPONSABLE D’HUILE DE PALME POUR BAISSER
NOTRE IMPACT SUR LES FORETS
La forêt tropicale humide indonésienne s’étend sur 1.3% de la surface terrestre et constitue une des forêts les plus diversifiée
du monde. On y trouve 11% des espèces de plantes connues, 10% des mammifères et 16% des oiseaux. Des
animaux emblématiques comme l’orang-outang, l’éléphant sont menacés de disparition à cause de la perte de leur habitat.
A Bornéo il est estimé que 3 000 orang-outangs disparaissent chaque année. Le rhinocéros de Sumatra fait parti des espèces
de mammifères les plus menacés de disparition au monde.

Avec juste plus de 3% des forêts du monde, l’Indonésie représente plus de 14% de la déforestation mondiale. Cela représente
près de la moitié des émissions totales de gaz à effet de serre (GES) dues à la déforestation et à la dégradation.
Près de deux fois plus que le Brésil et plus de 3 fois plus que la Malaisie.
Une grande partie de ces émissions de GES est due aux feux de forêts ou de tourbières. Les tourbières qui peuvent faire
jusqu’à 30 mètres de profondeur, sont d’abord drainées avec des canaux, afin de les assécher. Enfin quand elles sont
suffisamment sèches, elles sont brûlées à la saison sèche. Elles contiennent seulement de la matière organique. Une fois
brûlé, le carbone qu’elles émettent se transforme en GES. 500 millions de tonnes de CO² ont été émis en provenance des
tourbières en Indonésie en 2008.

 

Signez la pétition et savoir comment agir

Quels entreprises pollues le moins ?

Le WWF a fait en 2009 un classement des principaux acheteurs européens d’huile de palme, en se posant la question : Dans quelle mesure l’huile de palme acheté par les compagnies européennes est elle « verte » ?

Ce classement est une évaluation des politiques d’achat des principales entreprises européennes qui fabriquent des produits de consommation courante. La performance de chaque compagnie a été évaluée en fonction de critères objectifs en rapport avec leurs engagements et leurs actions en termes d’achats responsables d’huile de palme.

 

Pour tout savoir : ICI

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site