huile

Les grand singes en danger

CHIMPANZES, BONOBOS, OURANG-OUTANS ET GORILLES :
tous nos frères hominiens auront disparu en 2050

Aucune espèces de grand singes ne résiste à l'homme.


En 2050, il n’y aura plus aucun grand singe en liberté. Quant à ceux des zoos, ces malheureux zombis privés de leurs cultures, ils finiront sans doute eux aussi par disparaître, faute d’être capables de se reproduire de manière suffisante. 

Telle est aussi la terrifiante conclusion sur laquelle se clôt un remarquable dossier édité par le journal "Le Monde" en novembre 2005 sous le titre « L’adieu aux grands singes ».

" Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots "

Martin Luther King jr

Des associtations pour agir:

KALAWEIT

Little jack

HELP congo

Réagissez !
Chacun à son échelle peut agir.

  Soyez attentifs aux conditions de vie des animaux dans les zoos et parcs
  Privilégiez des cirques sans animaux
  Boycottez tous ceux qui utilisent des animaux comme objet publicitaire (un "sourire" chez un chimpanzé est un signe de peur)
  N'achetez pas de produits en bois exotique (meubles de jardins en teck...) ou assurez vous qu'ils portent le label FSC (Forest Stewardship Council), seule certification d'une gestion responsable des forêts.
  Lors de vos voyages, n'achetez jamais de viande de brousse proposée dans certains restaurants touristiques ou sur les marchés.

SIGNEZ LES PETITIONS sur:

Actuanimaux

Huile de palme !

L'huile de palme est une huile végétale extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile. 100 kg de fruits donnent environ 22 kg d'huile.

Du fait de son très faible coût de production, on la retrouve aujourd'hui dans un très grand nombre de produits alimentaires. L'huile de palme rouge (non raffinée ni traitée) est considérée comme l'aliment naturel le plus riche en vitamine A: elle en contient environ 15 fois plus que la carotte. C'est également la deuxième huile la plus riche en vitamine E (tocophérols), après l'huile de germe de blé. Son mélange avec les huiles de noix et de soja (3/1/1) donne une huile bien équilibrée en acides gras saturés, mono-insaturés et poly-insaturés. Ces taux de vitamines diminuent très fortement après raffinage, chauffage et cuisson. Un lien statistique existe  entre le taux d'acides gras saturés dans l'alimentation, l'hypercholestérolémie et la surmortalité des Occidentaux par maladie cardio-vasculaire si les proportions idéales entre ces 3 types d'acides gras ne sont pas respectées dans l'alimentation.

 

On trouve de l’huile de palme (92% - fruits des palmiers) et de l’huile de palmiste (8% - graines) partout : principalement
en alimentation humaine, en particulier dans les produits industriels transformés (chips, frites, biscuits, pâtes à tartiner,
margarine…), mais dans bien d’autres produits de la vie quotidienne (savons, maquillage, bougies…), en alimentation
animale, et dans les agro carburants.
Ce sont les pays développés qui créent la demande pour cette matière première. Elle représente 1/3 de l’ensemble des
huiles produites mondialement. Cette production record est portée par la demande des pays européens qui augmente de
13% chaque année depuis 2000 mais aussi de la Chine et de l’Inde respectivement 1er de 2ème pays importateur d’huile
de palme.

La conversion des forêts en palmiers à huile a montré une perte de 80 à 100% des espèces de mammifères, reptiles et
d’oiseaux dans ces zones. L’huile de palme ne peut être cultivée que dans des climats tropicaux humides, c’est à dire le
plus souvent au niveau de la forêt tropicale.
UNE CONSOMMATION RESPONSABLE D’HUILE DE PALME POUR BAISSER
NOTRE IMPACT SUR LES FORETS
La forêt tropicale humide indonésienne s’étend sur 1.3% de la surface terrestre et constitue une des forêts les plus diversifiée
du monde. On y trouve 11% des espèces de plantes connues, 10% des mammifères et 16% des oiseaux. Des
animaux emblématiques comme l’orang-outang, l’éléphant sont menacés de disparition à cause de la perte de leur habitat.
A Bornéo il est estimé que 3 000 orang-outangs disparaissent chaque année. Le rhinocéros de Sumatra fait parti des espèces
de mammifères les plus menacés de disparition au monde.

Avec juste plus de 3% des forêts du monde, l’Indonésie représente plus de 14% de la déforestation mondiale. Cela représente
près de la moitié des émissions totales de gaz à effet de serre (GES) dues à la déforestation et à la dégradation.
Près de deux fois plus que le Brésil et plus de 3 fois plus que la Malaisie.
Une grande partie de ces émissions de GES est due aux feux de forêts ou de tourbières. Les tourbières qui peuvent faire
jusqu’à 30 mètres de profondeur, sont d’abord drainées avec des canaux, afin de les assécher. Enfin quand elles sont
suffisamment sèches, elles sont brûlées à la saison sèche. Elles contiennent seulement de la matière organique. Une fois
brûlé, le carbone qu’elles émettent se transforme en GES. 500 millions de tonnes de CO² ont été émis en provenance des
tourbières en Indonésie en 2008.

 

Signez la pétition et savoir comment agir

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site