Laboratoire

STOP A L'EXPERIMENTATION ANIMALE !!

 

Des milliers d'animaux souffrent encore aujourd'hui pour "la beauté de l'homme". Continuons d'agir ensemble pour faire cesser les atrocités de l'expérimentation animale pour la fabrication des cosmétiques.

Dénoncer toutes les injustices dont sont victimes les animaux. Informer et sensibiliser le grand public à travers des campagnes de presse et d'affichage. Faire pression sur les pouvoirs publics pour faire évoluer les lois.

On utilise souvent des souris, des rats et des lapins pour l'étude du système immunitaire et des maladies infectieuses. Des agents infectieux susceptibles de provoquer des inflammations graves sont inoculés aux animaux. Ces derniers sont ensuite traités avec des substances tests; des animaux non traités devant souvent endurer les pires douleurs entrent aussi dans l'expérimentation.

On recourt aux chats par exemple dans le cadre d?études neurologiques axées sur l?analyse de l?activité neuronale. Il arrive qu'on leur ôte un oeil en cours d'expérience, qu'on sectionne leur moelle épinière ou implante des électrodes dans leur cerveau.

Les chiens sont par exemple utilisés pour tester la toxicité de nouvelles substances chimiques dans le cadre d'essais toxicologiques. Dans la recherche en cardiologie, on limite dans une large mesure l'irrigation sanguine de leur muscle cardiaque en ligaturant une artère. En les opérant, on leur endommage l'articulation de la hanche dans la recherche sur l'arthrose.

Des singes sont utilisés dans la recherche sur le SIDA pour tester des vaccins et des méthodes novatrices de diagnostic ou dans la médecine de transplantation. La recherche sur le cerveau les utilise pour observer des cellules bien précises du cerveau et les immobilise dans des sièges ad hoc en leur liant bras et pattes. Des électrodes sont ensuite implantées dans leur cerveau par un trou perforant leur calotte crânienne. Les animaux doivent ensuite accomplir des tâches qu'on leur a enseignées au préalable. Après les opérations, les animaux peuvent souffrir horriblement des blessures infligées. Les infections sont monnaie courante. Il peut même arriver qu'on prive les animaux de nourriture pour les rendre dociles. Ce n?est que lorsqu'ils adoptent le comportement voulu qu'ils reçoivent de petites quantités de nourriture comme récompense. Ces animaux intelligents et capables d?apprendre sont soumis à un stress énorme et à de fortes contraintes avant, pendant et après les expériences (souvent pendant des mois).

PETITION


Source: 30millionsd'amis.fr,protection-des-animaux.org,protection suisse des animaux.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site