pétitions

Les grand singes en danger

CHIMPANZES, BONOBOS, OURANG-OUTANS ET GORILLES :
tous nos frères hominiens auront disparu en 2050

Aucune espèces de grand singes ne résiste à l'homme.


En 2050, il n’y aura plus aucun grand singe en liberté. Quant à ceux des zoos, ces malheureux zombis privés de leurs cultures, ils finiront sans doute eux aussi par disparaître, faute d’être capables de se reproduire de manière suffisante. 

Telle est aussi la terrifiante conclusion sur laquelle se clôt un remarquable dossier édité par le journal "Le Monde" en novembre 2005 sous le titre « L’adieu aux grands singes ».

" Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots "

Martin Luther King jr

Des associtations pour agir:

KALAWEIT

Little jack

HELP congo

Réagissez !
Chacun à son échelle peut agir.

  Soyez attentifs aux conditions de vie des animaux dans les zoos et parcs
  Privilégiez des cirques sans animaux
  Boycottez tous ceux qui utilisent des animaux comme objet publicitaire (un "sourire" chez un chimpanzé est un signe de peur)
  N'achetez pas de produits en bois exotique (meubles de jardins en teck...) ou assurez vous qu'ils portent le label FSC (Forest Stewardship Council), seule certification d'une gestion responsable des forêts.
  Lors de vos voyages, n'achetez jamais de viande de brousse proposée dans certains restaurants touristiques ou sur les marchés.

SIGNEZ LES PETITIONS sur:

Actuanimaux

Urgent!!Petition à signer!!!

La souffrance animale se camoufle derrière le mot "tradition" avec les taureaux de feux et les taureaux à la corde pendant des fêtes populaires. Ces actes cruels de maltraitance sont présentés à l'opinion publique, comme des éléments d'identité et de culture propres à des villages et à des territoires minoritaires en Catalogne, région qui veut absolument les faire disparaître. Les yeux des taureaux sont enduits de matière grasse puis enflammés devant des centaines d'aduldes et d'enfants qui applaudissent devant ce spectacle IMMONDE!

 

La cruauté envers les animaux n'est pas acceptable pour le divertissement ou la tradition au 21ème siècle. Pourtant, le Jubilo Toro se produit chaque année dans Medinaceli, une province de Soria, en Espagne.La foule harcele un taureau avec des boules de goudron brûlant ou de la térébenthine (appelé «pitch») attaché à ses cornes.

 

Commentaire du webmaster d'Oceanoaste:

"Pourquoi les gens doivent être si cruel envers les animaux est une question qui m'a intrigué pendant de nombreuses années. J'ai été élevé en adorant les animaux et à ce jour, même après avoir quitté la maison, j'ai toujours mon propre animal de compagnie pour prendre soin de lui. Il est temps de changer. Les animaux méritent le respect et l'amour tout de même que tout être humain."

 

Commentaire du webmaster du site choukchouk:

"Ensemble nous pouvons faire bouger les choses !"

PETITION


Cette page est en commun sur les site suivant:

Alerte!Orang-outan

L’orang-outan (Pongo pygmaeus), aussi orthographié orang-outang, est un singe anthropoïde aux longs bras et au pelage roux, parfois brun, classé dans la catégorie des grands singes. Il est endémique des îles de Bornéo et de Sumatra. L'espèce est menacée par la perte de son habitat naturel.

La survie des orang-outans dans la nature est grandement menacée par le développement des activités humaines et en particulier la déforestation, récemment encouragée par les sylvicultures industrielles (exploitation ou surexploitation du bois), le développement de mines et de cultures destinées à produire des biocarburants., et l'agriculture (en particulier pour la production d'huile de palme transformée ensuite en biodiesel).

La plupart de ces activités responsables de l'accélération de la destruction de leur habitat, sont illégales. Cela touche également les parcs nationaux officiellement hors d'atteinte des bûcherons, des mineurs et du développement des cultures. Certains jeunes orang-outans sont également capturés pour être illégalement vendus, les braconniers tuent souvent la mère pour voler son bébé. Taipei, la capitale de Taïwan, compte beaucoup d'orang-outans. Au marché noir, un petit singe se vend aisément. En dix ans, un millier de singes sont ainsi devenus des bêtes de cirque ou de compagnie. Or, sur six à huit petits capturés, un seul survit au choc et au voyage après que sa mère a été abattue par les braconniers

L’espèce est également menacée par le braconnage, alimentant le marché de la viande sauvage et des animaux de compagnie, et les incendies de forêts, souvent volontaires. Seul un tiers de la population de l'état de Sabah se trouve dans des zones protégées telles que des parcs nationaux et réserves naturelles, ce qui laisse deux tiers des animaux sans protection et donc plus vulnérables encore.

Environ 80 pour cent de l'habitat des orang-outangs a été déboisé ces 20 dernières années. Les chercheurs de la « Wildlife Conservation Society » (Société de préservation de la faune) prévoient que la majeure partie de la population d'orang-outangs sauvages mondiale sera éteinte d'ici dix ans à moins que le braconnage et la destruction de son habitat puissent être arrêtés. Avec des pertes se montant à 1 000 individus chaque année, leur nombre est tombé de 12 000 en 1993 à 6 000 individus à peine aujourd'hui. Il y a onze ans, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) avançait le chiffre de 800 orangs-outans au Sabah et de 5 000 dans le monde, sans avoir fait de recensement.

Répartition de la population d'orang-outan

Le WWF travaille en collaboration avec les autorités et d’autres organisations pour la conservation de la nature : son but est d’étendre la superficie des aires protégées et d’en créer de nouvelles, où la chasse et l’exploitation forestière seront interdites. Le WWF a également aidé les autorités à faire appliquer les lois qui limitent sévèrement le commerce des orang-outangs vivants et des produits dérivés de ces primates. Lorsqu’un orang-outang est confisqué à un trafiquant, il est confié à un centre où il est réhabitué à la vie sauvage avant d’être relâché dans un site protégé.

Les principaux centres de conservation se trouvent :

  • En Indonésie :
    • Parc national de Kutai et parc national de Tanjung Puting dans l'île de Bornéo.
    • Sanctuaire de Bukit Lawang, à l'intérieur du parc national de Gunung Leuser dans le nord de l'île de Sumatra.
  • En Malaisie (tous deux sur l'île de Bornéo) :
    • Semenggok à Sarawak
    • Sepilok près de Sandakan à Sabah : c'est un centre de réhabilitation où les orang-outans vivent en semi-liberté, ouvert aux touristes : il est possible d'y observer les orang-outans lors de leurs 2 repas quotidiens.

STOP A L'EXPERIMENTATION ANIMALE !!

 

Des milliers d'animaux souffrent encore aujourd'hui pour "la beauté de l'homme". Continuons d'agir ensemble pour faire cesser les atrocités de l'expérimentation animale pour la fabrication des cosmétiques.

Dénoncer toutes les injustices dont sont victimes les animaux. Informer et sensibiliser le grand public à travers des campagnes de presse et d'affichage. Faire pression sur les pouvoirs publics pour faire évoluer les lois.

On utilise souvent des souris, des rats et des lapins pour l'étude du système immunitaire et des maladies infectieuses. Des agents infectieux susceptibles de provoquer des inflammations graves sont inoculés aux animaux. Ces derniers sont ensuite traités avec des substances tests; des animaux non traités devant souvent endurer les pires douleurs entrent aussi dans l'expérimentation.

On recourt aux chats par exemple dans le cadre d?études neurologiques axées sur l?analyse de l?activité neuronale. Il arrive qu'on leur ôte un oeil en cours d'expérience, qu'on sectionne leur moelle épinière ou implante des électrodes dans leur cerveau.

Les chiens sont par exemple utilisés pour tester la toxicité de nouvelles substances chimiques dans le cadre d'essais toxicologiques. Dans la recherche en cardiologie, on limite dans une large mesure l'irrigation sanguine de leur muscle cardiaque en ligaturant une artère. En les opérant, on leur endommage l'articulation de la hanche dans la recherche sur l'arthrose.

Des singes sont utilisés dans la recherche sur le SIDA pour tester des vaccins et des méthodes novatrices de diagnostic ou dans la médecine de transplantation. La recherche sur le cerveau les utilise pour observer des cellules bien précises du cerveau et les immobilise dans des sièges ad hoc en leur liant bras et pattes. Des électrodes sont ensuite implantées dans leur cerveau par un trou perforant leur calotte crânienne. Les animaux doivent ensuite accomplir des tâches qu'on leur a enseignées au préalable. Après les opérations, les animaux peuvent souffrir horriblement des blessures infligées. Les infections sont monnaie courante. Il peut même arriver qu'on prive les animaux de nourriture pour les rendre dociles. Ce n?est que lorsqu'ils adoptent le comportement voulu qu'ils reçoivent de petites quantités de nourriture comme récompense. Ces animaux intelligents et capables d?apprendre sont soumis à un stress énorme et à de fortes contraintes avant, pendant et après les expériences (souvent pendant des mois).

PETITION


Source: 30millionsd'amis.fr,protection-des-animaux.org,protection suisse des animaux.

CONTRE LES animaux dans les cirques

 

Ours haltérophiles, éléphants acrobates, tigres cascadeurs, singes cyclistes... Il n'est pas dans la nature de l'animal de faire des numéros de clowns et le public est encore loin de s'imaginer les techniques qui sont utilisées pour amener un animal à exécuter un ordre demandé. Enfermés dans des cages souvent trop petites pour répondre à leurs besoins physiologiques et n'ayant plus aucun lien avec leurs congénères, les animaux sauvages dans les cirques sont condamnés à la prison à vie.

« En signant cette pétition, je vous demande, avec la Fondation 30 Millions d'Amis, de prendre instamment toutes mesures permettant l'interdiction progressive de l'exhibition des animaux sauvages dans les spectacles itinérants. Ces spectacles imposent -par définition -à ces animaux, des conditions de vie totalement incompatibles avec la satisfaction de l'ensemble de leurs expressions comportementales.»

 

 

SIGNEZ LA PETITION

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×