tigres

1€ = 1 arbre planté !



1 / Objectif principal du programme

Ce programme, toujours mené en lien avec des associations locales, vise à appuyer le développement des communautés locales et leur adaptation au réchauffement climatique. Les actions permettent la protection, la restauration et la valorisation économique et sociale de leur cadre de vie par des projets de reforestation et d’efficacité énergétique.

2 / Champs d’intervention

Au travers de ses 5 objectifs “C.A.D.R.E”, le programme
“Environnement et Développement” intervient sur les problématiques suivantes :

Climat : en agissant sur l’atténuation (réduction et séquestration) des émissions de CO2 et sur l’adaptation des populations au dérèglement climatique.

Arbre : en restaurant et en protégeant des espaces naturels (préservation des forêts existantes, boisement et reboisement, lutte contre la désertification, impact sur la protection des sols et des eaux).

Développement des capacités : par un appui technique aux populations et par le renforcement de leurs capacités.

Recherche : par un soutien aux programmes visant à développer des réponses innovantes aux problématiques de terrain et une aide aux systèmes de veille et d’alerte permettant de prévenir les risques.

Energie : pour faciliter un accès à l’énergie en zone rurale et une plus grande efficacité énergétique des équipements.

3 / Pourquoi l’arbre ?

Les arbres ont une double fonction : écologique et économique.

A - Le rôle écologique :

Production d’oxygène (par la photosynthèse) et contribution à la lutte contre le réchauffement climatique par la séquestration de carbone

Habitat de nombreuses espèces animales et végétales (50 à 75% du nombre total d'espèces vivant sur terre sont originaires des forêts tropicales humides)

Protection des sols (réduction du ruissellement et de l’érosion) et régulation des eaux douces (meilleure infiltration de l'eau dans le sol qui alimente les nappes)

B - Le rôle économique :

• Le bois énergie : pour la majorité des habitants des régions tropicales, le bois et le charbon de bois restent le plus souvent les uniques sources d'énergie économiquement accessibles et culturellement acceptées

• Le bois d'oeuvre : environ 20% du bois sert aux bois d'oeuvre et d'industrie

• Les produits non-ligneux : source d'une large gamme de produits, comprenant des fruits, des gommes, des résines, des écorces, des essences, des fibres, des substances médicinales, des colorants, du gibier... prodiguant aux populations apports alimentaires et revenus complémentaires

 

 

Venez faire vos dons :

CLIQUEZ ICI

CONTRE LES animaux dans les cirques

 

Ours haltérophiles, éléphants acrobates, tigres cascadeurs, singes cyclistes... Il n'est pas dans la nature de l'animal de faire des numéros de clowns et le public est encore loin de s'imaginer les techniques qui sont utilisées pour amener un animal à exécuter un ordre demandé. Enfermés dans des cages souvent trop petites pour répondre à leurs besoins physiologiques et n'ayant plus aucun lien avec leurs congénères, les animaux sauvages dans les cirques sont condamnés à la prison à vie.

« En signant cette pétition, je vous demande, avec la Fondation 30 Millions d'Amis, de prendre instamment toutes mesures permettant l'interdiction progressive de l'exhibition des animaux sauvages dans les spectacles itinérants. Ces spectacles imposent -par définition -à ces animaux, des conditions de vie totalement incompatibles avec la satisfaction de l'ensemble de leurs expressions comportementales.»

 

 

SIGNEZ LA PETITION

Le tigre,bientôt que des souvenirs !

2010 année du tigre ou 2010 disparition du tigre ?

Médecine chinoise et fragmentation des habitats
Le rapport établit clairement que les deux causes de cette extinction de l’espèce sont à chercher d’une part du côté de la demande croissante de certaines parties de l’animal pour la médecine chinoise traditionnelle et d’autre part, du côté de la fragmentation des habitats du fait du développement non durable d’infrastructures.

 

Chaque année plusieurs centaines de personnes meurent sous leurs crocs. La plupart des parcs n'ont ni financement ni personnel pour lutter contre les braconniers. Dans le parc de Kaziranga, les gardiens munis de pétoires, s’opposent à des meurtriers sanguinaires et sans scrupule; en vingt ans deux gardiens ont trouvés la mort et vingt braconniers ont été abattus. Aujour'hui : Un tigre à de grandes chances de mourir empoisonné par les paysans ou par des braconniers, leur méthode la plus utiliser pour tuer un tigre consiste à empoisonner une carcasse de bétail, le corps n'est pas endommagé de cette façon, contrairement à l'usage d'armes à feux. Certain braconniers brûlent les peaux car elles sont faciles à repérer par les autorités. On estime q'un tigre par jour est abattu.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site